Grand Daruma

Grand Daruma

39,99 €Prix

Le Daruma だるま est une figurine japonaise en papier mâché, faite et peinte à la main. Symbole de persévérance et réussite, le Daruma permettrait de réaliser son vœu le plus cher. À l'encre noire, le propriétaire du Daruma dessine la pupille circulaire du premier œil en formulant mentalement son vœu. Le Daruma est ensuite exposé en hauteur dans sa maison. Il ne réalise pas directement le vœu mais est un moyen pour l'homme de réaliser son vœu par lui-même. Si le souhait se réalise, on dessine alors la seconde pupille et on écrit la façon dont le vœu s'est réalisé.

 

Le Daruma est fêté au Japon tous les 5 mai (Daruma-ki)

 

Le blanc signifie le mariage, le noir protège de la malchance et du mauvais œil et le rouge sert à chasser les mauvais esprits.

 

Ces Darumas sont réalisés par un artisan de Saitama sur l’archipel principale du Honshû.

 

L’histoire du Daruma だるま

 

Il y avait un moine bouddhiste appelé Daruma Bosatsu en Inde qui a vécu de 378 à 528 soit 150 ans.

Après avoir étudié et pratiqué le bouddhisme, et médité tous les jours pendant 120 ans, il est devenu l'un des fondateurs du Zen chinois.

Il était bien connu pour être un maître très rigide mais un jour, un étudiant en bouddhisme est venu visiter son temple en demandant à être son élève. Le Daruma lui a dit à la porte "l'étude du bouddhisme n'est donnée qu'à une personne prête à risquer sa propre vie". Alors, l'élève qui rêvait de paix dans le monde, a pensé que recevoir l'enseignement de Daruma valait la peine de se couper le bras gauche. Il l'a fait, et l'a présenté à Daruma.

Daruma a bien accueilli son attitude et l'a accepté comme son premier élève.

Il a continué à pratiquer ses propres rituels tout en enseignant à ses élèves.

Les 9 dernières années de sa vie, il s'est consacré à regarder en lui-même pour absorber la douleur, pour résister à l'agonie dans la grotte tout seul.

Comme il restait continuellement dans la grotte dans la position assise zen, on dit que ses deux jambes se sont détachées de son corps ainsi que ses bras. Mais avant qu'il ne perde ses bras, on dit qu'il s'est coupé les deux paupières pour ne pas s'endormir... 

C'est pourquoi les Daruma n'ont pas de jambes ni de bras. La pratique au Japon consiste à dessiner les yeux en noir après avoir réalisé quelque chose de grand afin de respecter l'enseignement de Daruma, pour ne pas oublier de mettre nos efforts dans quelque chose d'important dans nos vies.

 

Couleurs